A la Une...

7 dsc 0108    Marcel, tu étais là hier et on pensait te revoir demain

Combien de fois dans la vie ne dit-on pas au revoir sans penser que c’est peut-être le dernier. Et si on le savait comment pourrions-nous y ajouter ce petit plus, cette petite note qui ferait qu’on ne regretterait pas de n’avoir pas tout dit.

C’est vrai que les éloges c’est toujours très bien  après.

Mais c’est sur le quotidien, sur l’investissement en tant que volontaire, sur le carisme de la personne et sur la présence au bénéfice d’autrui, que l’on peut juger une personne. Et dans toutes ces valeurs, on te reconnait Marcel

Tu ne nous avais pas dit que tu partirais si vite, aux dernières trairies tu étais encore en super forme.

Tu étais un fidèle marcheur du vendredi et de semaine en semaine on te découvrait et on appréciait ton humour.

Sans t’en rendre compte, car tu étais  efficace et discret, tu étais une personne importante dans notre comité.

Nous avons  une pensée particulière pour Josette et les enfants qui perdent en une minute leur être le plus cher et nous sommes de tout cœur avec eux.

Nous pensons aussi à tous les sportifs qui grâce à toi, Marcel,  ont pratiqué l’aquagym et la gymnastique depuis tant d’années.  Marcel était présent tous les mercredis et vivait sa passion. D’où il est aujourd’hui, nous sommes certains que son plus cher désir est de voir continuer et grandir ces activités.

                                                                                        Merci 2